Adieu les bouchons au Gothard!

Depuis près de 20 ans, la politique suisse des transports entend transférer de la route au rail le trafic de marchandises à travers les Alpes. Toutefois, de plus en plus de camions traversent le Gothard. Mais grâce à la collaboration avec railCare, la filiale de Coop, on ne trouve quasiment plus de camions Emmi parmi eux depuis début 2013.

Nous sommes nombreux à avoir déjà été bloqués dans les embouteillages au Gothard à Pâques! Mais pour les conducteurs de camion, c'est un problème quotidien. L'objectif de réduire à un million par an le nombre de camions traversant le tunnel du Gothard n'a pas encore été atteint. Pourquoi? A cause des rares alternatives existantes, ainsi que des coûts élevés et des obstacles logistiques qui se posent. Jusqu'à récemment, Emmi, par exemple, ne pouvait pas approvisionner certains clients directement par le rail; les conteneurs au Tessin devaient être déchargés du train pour être rechargés sur les camions, d'où une perte d'argent et de temps considérable.

La flexibilité, un atout

railCare, la filiale de Coop, s'engouffre dans la brèche et propose une chaîne de transport modulaire, utilisant des caisses mobiles.

Les avantages du transport par camion et par train sont ainsi combinés de manière flexible. Emmi a opté pour cette approche et rassemble tous les produits pour les filiales Coop du Tessin à Emmen, Kirchberg, Ostermundigen et Suhr. Les palettes prêtes à être transportées y sont chargées dans des caisses mobiles, qui rejoignent Oensingen en camion. Les caisses mobiles sont ensuite chargées sur le train qui les mène directement à l'entrepôt régional de Coop à Castione via le Gothard. Chaque caisse mobile peut contenir 16 palettes Europe. Comme le volume de commande de Coop à Castione varie chaque jour, le nombre de caisses requises ne peut être déterminé qu'après la fin des commandes. Par ailleurs, le créneau horaire entre la réception des commandes et le chargement est devenu encore plus serré. Auparavant, le temps imparti pour la préparation, le conditionnement, le chargement, le transport et les bons de livraison allait de 11h00 du matin à 2h00 du matin. Aujourd'hui, tout doit être terminé à 17h30. Un défi qu'arrive néanmoins à relever la gestion du transport à Emmen!

Une économie de 720 chargements de camion par an

L'investissement est payant: aujourd'hui, près de 1200 palettes sont transportées chaque mois en train plutôt qu'en camion à travers le Gothard. Ce sont là plus de 700 chargements de camion et plusieurs dizaines de milliers de litres de carburant qui sont économisés chaque année. C'est bon pour l'environnement, mais aussi pour le budget de l'entreprise. Et au vu des sombres perspectives concernant le trafic sur route vers le Tessin, le passage du camion au train est un modèle d'avenir. Dès qu'elle aura suffisamment d'expérience en la matière, Emmi engagera donc le dialogue avec d'autres clients au Tessin.