Développement durable

Mittelland Molkerei sur la voie de la neutralité carbone


 

 

Information

 

Développement durable

 

 

 

 

 

Mittelland Molkerei sur la voie de la neutralité carbone

 

 

 

 

 

Lucerne, 4 juillet 2018 - Emmi s’est fixé comme objectif de réduire de 25 % ses émissions de CO2 globales à l’horizon 2020. Le raccordement de la Mittelland Molkerei à Suhr au réseau local de chauffage à distance est un grand pas en avant sur la voie de cet objectif. Les émissions annuelles de CO2 de l’entreprise spécialisée dans la production de lait, de crème et de beurre diminueront ainsi de 80 %, soit 5000 tonnes, à partir de 2020.

 

 

 

La fabrication de produits laitiers est gourmande en énergie. La consommation d’énergie thermique de tous les sites d’Emmi en Suisse atteint environ 180 gigawattheures par an. La Mittelland Molkerei à Suhr, qui est spécialisée dans la fabrication de lait à boire, de crème et de beurre, en consomme 32 gigawattheures. La principale source d’énergie était jusqu’ici le gaz naturel, qui générait des émissions de CO2 annuelles de 6500 tonnes.

 

La Mittelland Molkerei à Suhr a pu réduire sa consommation d’énergie de 5 % au total ces cinq dernières années grâce à la mise en œuvre de multiples mesures. La prochaine étape est la substitution des sources d’énergie fossiles par une alternative renouvelable.

 

 

Miser sur des partenaires locaux

 

Emmi utilise déjà des sources d’énergie renouvelables – énergie solaire, bois, chauffage à distance – sur plusieurs sites de production. Plusieurs options ont également été étudiées pour la Mittelland Molkerei à Suhr. C’est finalement un partenariat avec le réseau de chauffage à distance local de Fernwärme Wynefeld AG (FEWAG) de l’usine de traitement des déchets de Buchs qui a été choisi.

 

Une nouvelle conduite souterraine sera construite d’ici 2020 pour raccorder l’usine Emmi de Suhr au réseau de chauffage à distance.

 

 

Le gaz comme réserve

 

La chaleur issue du réseau de FEWAG va permettre à la Mittelland Molkerei de couvrir 80 % de l’énergie produite jusqu’ici avec du gaz naturel. Les 20 % restants continueront d’être produits à partir de gaz naturel, a fortiori lorsque tout le chauffage à distance sera utilisé pour chauffer les locaux durant les mois d’hiver.

 

Cela permettra d’économiser ainsi 5000 tonnes de CO2 par an, soit 12 % des émissions de CO2 générées par Emmi en Suisse en 2017. Outre la mise en place du chauffage à distance à Suhr, la principale mesure en 2017 a été le passage à l’hydroélectricité pour l’ensemble des usines Emmi en Suisse. Emmi est ainsi en bonne voie d’atteindre l’objectif de réduction du CO2 qu’elle s’est fixée.

 

 

Article dans le rapport de développement durable en ligne (anglais et allemand)

 

 

 

 

 

<noscript>

</noscript>

 

Downloads